Fonds patrimonial Vues d'optique

image bandeau vues d'optique

Le fonds

86 vues d’optique parisiennes et londoniennes, auxquelles des lentilles grossissantes donnent une impression de profondeur, représentant des paysages urbains ou champêtres, des monuments et des événements.
Une exposition sur ce fonds, intitulée « Le monde en perspective. Vues et récréations d'optique au siècle des lumières» a été réalisée en 2014 (20 septembre - 31 octobre).

Des vestiges du cabinet de physique de la Faculté des Sciences de Montpellier
Il n’existe pas de certitude quant à l’histoire de la collection de la BIU de Montpellier, on suppose qu’elle a appartenu au cabinet de physique de la Faculté des Sciences de Montpellier. Elle aurait été conservée dans une démarche pédagogique d’apprentissage des lois de l’optique et de la perspective. L’appareil de visualisation qui devait l’accompagner n’a pas été retrouvé.
En 2014, la Direction régionale des affaires culturelles Occitanie a édité un livre de la collection Duo intitulé : Le monde en perspective. Vues d'optique au siècle des Lumières. Les collections montpelliéraines de vues d’optique au château de Flaugergues.
Consulter cet ouvrage en format pdf.

86 gravures originales du XVIIIe siècle
Ce fonds est composé de 86 vues d'optique parisiennes et londoniennes qui datent des années 1740-1760. Ces vues sont des gravures en taille-douce coloriées à la main à la gouache ou à l’aquarelle.
Une moitié (vues d’origine anglaise) a été montée sur cartons afin de permettre la visualisation dans des appareils d’optique de type zograscope ou boîte foraine. Elles étaient présentées dans des milieux très différents : le salon aristocratique et la place publique où s’installait le colporteur. La légende, située en dessous de la vue, a été découpée et collée au verso du carton ou bien recopiée à la main. Une épaisse bordure noire a été peinte sur les bordures pour accentuer l’effet de contraste. Deux d’entre elles sont des vues « à transformation » : les cartons de support sont évidés afin de laisser passer la lumière à certains endroits et permettre un visionnage dans des « boîtes foraines » avec éclairage par l’arrière.
L’autre moitié, formée en majorité de vues réalisées à Paris, est colorée mais ni rognée ni montée. On peut donc y repérer le titre à l’envers, caractéristique des vues d’optique.
Les thématiques de ces vues sont très variées : paysages urbains ou champêtres, monuments et événements (peste de 1720 à Marseille, feux d’artifice à l’occasion de festivités…).
Cet ensemble a été restauré et reconditionné par l’atelier de restauration de la Bibliothèque interuniversitaire de Montpellier (BIU), et catalogué à la pièce dans le catalogue collectif de l’enseignement supérieur (Sudoc).
Ces vues ont également fait l’objet d’une numérisation par l'atelier de photographie et l'atelier de numérisation, et les reproductions sont consultables via la bibliothèque numérique Foli@ de la Bibliothèque interuniversitaire.

Services et recherche

Outils de recherche

Foli@, la bibliothèque numérique de la BIU de Montpellier, comprend un corpus consacré aux vues d'optique.

Accès, contact, conditions de consultation et de reproduction

Demande de numérisation