Fonds patrimonial Barthélémy

image fonds barthélémy

Le fonds

2 500 ouvrages des XIXe et XXe siècles, souvent reliés, sur la religion, la philosophie, la littérature, l’histoire et l’histoire de l’art.


Un fonds religieux et bien au-delà
Ce fonds a été donné après la mort de Henri Auguste François Barthélémy et intégré le 12 novembre 1942 à la Bibliothèque centrale de l’Université de Montpellier, d’après le registre manuscrit de l’époque.


Homme d’église et académicien :
Henri Auguste François Barthélémy (Béziers, 3 février 1871 - Montpellier, 11 juin 1942) est d’abord ordonné prêtre (juin 1901), vicaire à Saint-Joseph de Sète, puis à Saint-Nazaire de Béziers ; ensuite aumônier du Sacré-Cœur à Montpellier (1920), curé d’Olonzac (1925) et de Saint-Joseph de Sète (1932).
Nommé vicaire général de l’évêché de Montpellier et chanoine titulaire (1939), il est par ailleurs membre de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier de 1941 à 1942, à la section Lettres (mais il n'y a jamais occupé son siège).
Cet homme d’une grande culture a rassemblé 2 500 documents des XIXe et XXe siècles sur la religion, la philosophie, la littérature, l’histoire et l’histoire de l’art.
Lors de l'éloge du chamoine Barthélémy, par son successeur à son siège à l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier en 1942, Paul Rimbaud dira " L'ensemble est révélateur de l'éclectisme d'un savant dont l'érudition se couronnait de piété."

Services et recherche

Référence bibliographique :
Rimbaud (Paul), « Discours de M. Paul Rimbaud » dans Bulletin de l'Académie des Sciences et Lettres de Montpellier, 1943, n. 73, p. 186-194.

Accès, contact, conditions de consultation et de reproduction

Demande de numérisation