Fonds Antonelli

Images fonds Antonelli

Le fonds

Ce fonds réunit 14 000 ouvrages, brochures et périodiques, des XIXe et XXe siècles, essentiellement en droit et en économie, légués par Étienne Antonelli à la Faculté de droit de Montpellier, auxquels s’ajoutent des archives des économistes français Auguste Walras et Léon Walras.

Professeur et homme politique

Étienne Antonelli (Valence, Espagne, 24 Août 1879 - Montpellier, 7 mars 1971) est un professeur et homme politique français.

Après de brillantes études de droit, il soutient ses deux thèses en 1905 et 1906 et commence une carrière universitaire à la Faculté de droit de Montpellier, qui se poursuit à Paris puis, en 1913, à Poitiers. Il s'intéresse très rapidement à l'économie sous sa forme mathématique et fait paraître en 1914 un ouvrage intitulé Principes d'économie pure. Il est professeur à Lyon de 1919 à 1924, date de son élection comme député. Après sa défaite en 1932, il reprend sa carrière universitaire au Conservatoire des arts et métiers de Paris (1932-1934), puis à Montpellier de 1934 à 1952. Il est également membre de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier de 1942 à 1971.

Par ailleurs, il s'intéresse également à la vie politique et figure parmi les fondateurs du Comité de Démocratie sociale, en 1906. En 1924, il est élu député de la Haute-Savoie sur la liste du Cartel des gauches et s'inscrit au groupe SFIO. Il se spécialise dans les questions sociales et est le véritable père de la première loi sur les assurances sociales obligatoires, en 1928. Battu aux élections en 1932, il quitte la vie politique.

Un legs au contenu varié

Le professeur de droit et d’économie Étienne Antonelli a légué sa bibliothèque personnelle à la Faculté de droit de Montpellier à sa mort en 1971.

Le fonds regroupe environ 14 000 documents (4 000 ouvrages, 1 700 brochures et 8 300 fascicules de périodiques) des XIXe et XXe siècles (de 1694 à 1971), en sciences juridiques, économiques et sociales mais aussi en littérature (occupant 140 mètres linéaires de rayonnages), ainsi qu’un portrait du professeur Antonelli probablement peint par Ernest Touard.

On note dans ce fonds la présence d’ouvrages et d’archives des économistes français Auguste Walras (1801-1866) et Léon Walras (1834-1910), confiés après la mort de ce dernier à Étienne Antonelli par sa fille Aline pour qu’il édite la correspondance de son père. Pour ce faire, elle reprend une partie des archives et manuscrits de Léon Walras qui avaient été confiés à l’Université de Lausanne pour les remettre au professeur Antonelli.

Ce sous-fonds contient :
- des ouvrages des Walras ou leur ayant appartenu, dont notamment De la nature de la richesse et de l’origine de la valeur, Paris, 1831, annoté par Jean-Baptiste Say et Léon Walras ;
- des manuscrits, notes de cours et correspondance d’Auguste et Léon Walras
- la correspondance d’Étienne Antonelli au sujet de la publication scientifique des papiers de Walras.

Services et recherche

Outils de recherche

Inventaire manuscrit du fonds d’archives Antonelli

Fonds d'archives walrassiens

Accès, contact, conditions de consultation et de reproduction

Demande de numérisation