Fonds Académie

Images du fonds de l'académie

Le fonds

La Bibliothèque de l’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier

La Bibliothèque interuniversitaire veille sur le patrimoine scientifique et culturel exceptionnel de cette illustre institution au riche passé ; soit 50 0000 ouvrages, brochures et périodiques, du XVIIIe siècle à nos jours, dont la variété des thématiques est à l’image des trois sections de l’Académie elle-même et dont plus de la moitié des documents sont en langues étrangères. Ce fonds est conservé à la BU de Droit Economie Gestion (BU Richter).

Site de l'académie des Sciences et Lettres de Montpellier

Une illustre institution

D’abord Société royale des Sciences créée par Louis XIV en 1706, quarante ans après son aînée l’Académie royale des Sciences de Paris, elle participe activement à la vie intellectuelle de son époque en contribuant notamment à l’élaboration de l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert.

Elle est dissoute en septembre 1793 et ses collections (2 500 à 3 000 volumes) sont confisquées. Une grande partie est dispersée ou volée, certains livres sont pieusement récupérés par des académiciens. Le reliquat, mis par l’Etat à la disposition de la ville de Montpellier en 1806, se trouve actuellement à la médiathèque centrale Emile Zola.

De cette période, on ne conserve à la BU Richter que les comptes-rendus des séances publiques et les deux tomes de l’Histoire de la Société royale des Sciences publiés en 1766 et 1768. La BU Historique de Médecine possède, quant à elle, cinq volumes manuscrits de mémoires, dits « recueils Poitevin », du nom de leur auteur Jacques Poitevin, portant sur la période 1777 à 1782.

En 1795, l’institution renaît clandestinement sous le nom de Société libre des Sciences et Belles-lettres de Montpellier et ajoute les humanités à ses domaines de recherche. Malgré la présence d’illustres personnages dans ses rangs (Jean-Antoine Chaptal, Jean-Jacques de Cambacérès, Augustin Pyrame de Candolle ou Paul-Joseph Barthès), elle s’éteint en 1816.

Son existence éphémère, dans un contexte historique troublé, ne permit pas la constitution d’un fonds important. On ne sait ce qu’il advint de sa modeste bibliothèque, à l’évidence dispersée. Il n’en subsiste aujourd’hui que le catalogue conservé aux archives départementales de l’Hérault à Pierresvives et la série complète des publications de la Société de 1803 à 1814 en six volumes, disponible à la BU Richter.

L’Académie des Sciences et Lettres de Montpellier naît sous son nom actuel en 1846. Traitant de sciences, lettres et médecine, elle se constitue une bibliothèque qui en 1921 est déposée à la Bibliothèque centrale de l’Université de Montpellier par convention, actualisée en 2014 avec la Bibliothèque interuniversitaire.

Depuis lors, les fonds sont gérés par les deux bibliothécaires de l’Académie et le responsable des fonds spécialisés de la BU Richter, où ils sont conservés, signalés, communiqués et valorisés.

En savoir plus

Services et recherche

Outils de recherche

Références bibliographiques

Accès, contact, conditions de consultation et de reproduction

Demande de numérisation