Portail internet / Patrimoine / Musée Atger / La donation

La donation

 
   

Concert d'oiseaux, Ecole flamande, XVIIIe siècle

« De retour dans mon pays natal, après une bien longue absence, je m’empresse de réaliser ma promesse donnée plusieurs fois, durant mon séjour à Paris, de vous envoyer […] quelques dessins originaux de choix et esquisses […]. Ces divers dessins pourront, je le crois, servir autant à l’ornement de la riche bibliothèque de l’Ecole, qu’au délassement d’esprit de cette jeunesse studieuse qui la fréquente habituellement. »
Par ces mots, Xavier Atger accompagne le don de 27 dessins et trois tableaux de « plusieurs de nos artistes distingués auxquels ont donné naissance nos villes méridionales ».
Ce sont en fait près de mille dessins et quelque cinq mille estampes des écoles française, italienne et nordique qui forment la collection du musée Atger, constituée par les dons successifs du collectionneur entre 1813 et 1832.
   
Encouragée par ces dons, la Faculté achète quelques œuvres, et la collection est complétée par d'autres donateurs, spécialement Jacques Bestieu.
Lorsqu'Atger disparaît en 1833, il dispose encore de près de 3000 dessins. Ses dernières volontés de les donner au musée ne pourront être respectées, et ils seront mis en vente et dispersés en 1834.
Confiée à la responsabilité de la Bibliothèque de la Faculté de Médecine, la précieuse collection Atger la complète admirablement. Elle demeure le témoignage de l'esprit d'un homme qui, attaché au beau et au vrai, avait conscience qu'au delà de la transmission d'un savoir spécifique, l'Université a pour mission la formation générale des jeunes qui lui sont confiés. Sensible à un certain art de vivre, peut-être Xavier Atger a-t-il voulu, par la transmission d'une collection d'un goût exquis, embellir la société dans laquelle les étudiants devront exploiter leur science.